Concours Flash SNCF – Le parvis de la gare de Rouen

Dans le cadre du concours FLASH SNCF destiné aux étudiants et jeunes diplômés, nous avons répondu, avec le paysagiste A. Munoz, à l’appel de la gare de Rouen.

Les enjeux sont ici de retrouver un contact plus doux avec la ville, de redonner au parvis un caractère plus vivant et de retravailler les flux circulatoires. Une nouvelle entrée de la gare va s’ouvrir sur la façade Est, au niveau de la zone de stationnement des taxis et des bus.

Une des intentions premières du projet est de s’inscrire dans une démarche d’économie et de réemploi des matériaux déjà présent sur le site. La gare SNCF de Rouen et son parvis étant un point de passage de la future LGV Normandie.

Le projet commence alors par le travail du sol pour redessiner et délimiter de nouveaux espaces. Le réemploi des pavés permet de créer une placette ombragée où l’on peut s’assoir en attendant son train, tandis que le reste de la surface est traité de façon uniforme par un revêtement clair s’apparentant au sable stabilisé, et rappelant les teintes claires de la façade. La zone Est est conçue de façon à désengorger la place des taxis, ces derniers relégués sous la gare et sur de nouvelles places créées à cet effet. Une partie des arbres reste conservée et sert d’ombrière aux végétaux de sous bois et de clairière qui viennent prendre place et apporter de la fraicheur à cet espace auparavant goudronné. Les arbres les plus au nord sont supprimé afin d’ouvrir la vue sur les bâtisses remarquables et les commerces qui bordent la gare.

Ce projet apparait dans la publication SNCF et fait parti des dix projets sélectionnés pour cette gare.