Le parc du château de Lamorlaye (Oise)

La ville de Lamorlaye est une petite commune de l’Oise qui compte aujourd’hui près de dix mille habitants. A l’ombre de sa voisine Chantilly, connue et reconnue pour son château et son univers hippique, Lamorlaye s’est construite peu à peu, d’abord autour de son petit château du XVIè siècle, puis prolongeant son urbanisation vers le Nord, bloquée entre le coteau de Chantilly et la ‘forêt habitée’ du Lys.

Occupant autrefois une place centrale, le château et son parc se sont vus progressivement rongés par cette urbanisation croissante, passant en peu de temps de 79Ha à seulement 7Ha aujourd’hui. C’est à partir de la fin des années 1950 que le parc prit un tournant brutal; auparavant ouvert aux quatre cardinaux, il s’est loti sur trois de ses quatre bords, le privant d’une surface de contact importante avec le reste de la ville. Il est à présent une ‘impasse’, qui s’ouvre sur l’extérieur de la zone urbaine. Depuis 2005, le parc et son château sont passés dans le domaine public, et doivent faire face à ce changement de programme.

Le projet de parc du château de Lamorlaye s’inscrit dans une démarche d’économie, tant pour la création du nouveau parc que dans sa gestion future. S’appuyant sur des démarches participatives avec les habitants pour la réalisation et la gestion du projet. Une gestion productrice de ressource où l’intelligence d’action réside dans le réemploi de ce qu’on considère souvent comme des déchets. L’objectif à terme est que le parc subvienne à ses propres besoins avec l’aide des services communaux et des habitants motivés, et qu’il propose des ambiances diversifiées et des expériences pour les promeneurs ou encore les jardiniers du dimanche.

Enfin, le projet se veut de réinterroger le contact entre le parc et la ville qui est venue le recouvrir, proposant de retrouver de nouvelles porosités, afin de lui redonner sa place centrale, comme un lieu fédérateur des quartiers alentours, une pièce importante de la ville.